Quels achats immobiliers pouvez-vous envisager avec un SMIC ?

By 29 janvier 2020Non classé

Dans un contexte où le prix de la pierre ne cesse d’augmenter, quelle superficie peut-on s’offrir avec un SMIC, sachant que celui-ci vient d’être revalorisé de 1,2% au début de l’année 2020 pour atteindre un montant de 1539,42 € brut par mois pour 35 heures.

Pour analyser cette question, nous allons nous pencher sur les 13 plus grandes villes françaises.

 

Pouvoir d’achat en hausse sauf à Paris, Lyon et Bordeaux

 

Sur nos 13 plus grandes villes, seule Paris, Lyon et Bordeaux enregistre une perte de pouvoir d’achat immobilier. Dans la capitale comptez moins de 10 m², 9,7 m² pour être précis avec un prix/m² de 10 290 €. Passant d’un pouvoir d’achat de 24 m² pour un SMIC en 2010 à 22 m² en 2020, Lyon enregistre la seconde plus forte baisse avec -2,1 % et un prix/m² de 4 480 €. Enfin, on retrouve Bordeaux avec la plus grosse perte, à savoir -6.7 %. Désormais, à Bordeaux avec un SMIC, vous pouvez vous offrir 23 m², alors qu’en 2010 vous pouviez envisager un 30 m².

En dehors de ces 3 villes, le pouvoir d’achat à augmenter depuis 2010 dans l’ensemble des grandes villes françaises. En plus de la légère revalorisation du SMIC, les français touchant le salaire minimum ont pu profiter de la forte baisse  des taux de crédit immobilier. La capacité d’emprunt pour ce type de profil a donc augmenté de plus de 50 % en dix ans, passant de 66 300 € à près de 99 411 €.

Les français au SMIC vont donc pouvoir profiter de ces conditions favorables dans les villes de Grenoble par exemple où l’évolution du pouvoir d’achat immobilier est la plus forte avec plus de 15,5 %, ce qui se traduit par une hausse de la surface que peut s’offrir une personne au SMIC de 15,5 m² entre 2010 et 2020. Marseille et Rouen se suivent de très près, avec une hausse respective de 12,9 % et 12,6 %, le pouvoir d’achat immobilier en m² est de 41,4 m² à Marseille (+1,47 % par rapport à 2010). Pour Rouen, ce pouvoir d’achat passe de 29,9 m² en 2010 à 42,5 m² en 2020, soit une hausse de 1,42%.

 

L’accès au crédit immobilier de plus en plus difficile pour les personnes au SMIC

 

Cependant, il faut noter que le contexte du crédit immobilier français est de plus en plus tendu. En effet, le crédit immobilier français fait face à très grands volumes de demandes depuis le mois de septembre 2019. Les banques, sous la pression du Haut Conseil de stabilité financière HCSF sont de plus en plus sélectives quant au profil de l’emprunteur et surtout sur le niveau des revenus.

Les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière concernant l’accord d’un crédit immobilier aux emprunteurs touchant le SMIC limitent le taux d’endettement à 33% ainsi que la nécessité d’emprunter sur des durées supérieures à 25 ans.

Pin It on Pinterest