Réussir son investissement locatif

By 19 décembre 2017Conseil
CREDITEO-rendement-investissement-locatif

L’investissement locatif se définit comme un placement immobilier visant uniquement à mettre en location le bien. En résumé,  un propriétaire acquiert un logement éligible à la loi Pinel, dans le but de le louer pour en dégager des revenus fonciers. Ainsi, ce logement ne peut être considéré comme sa résidence principale. Ce rapport investissement à crédit et de location permet aux propriétaires d’investir et de se constituer un patrimoine. C’est pour cela que le choix de la localité et l’état du marché sont importants.

Quels sont les critères d’un investissement locatif réussi ?

  • Votre objectif

Avant de se lancer dans la démarche, il est primordial de définir les objectifs de cet investissement. Est-ce pour acquérir une résidence secondaire ? Une manière d’alléger vos impôts ? Ou encore, pour le léguer à vos enfants ?

Il faut également fixer le type de location, c’est-à-dire si ce sera une location saisonnière, ou une location permanente à destination plutôt d’étudiants ou a contrario une famille.

  • Le secteur

Après avoir ciblé la ville souhaitée, il est primordial d’étudier le quartier. Cela passe notamment par la présence de commerces de proximité, espaces verts, écoles et réseaux de transports en commun et routier.

CREDITEO-locatif-immobilier
  • Le logement en lui-même

Avant d’acheter un logement, il faut convenir du public visé pour la location. En effet, on peut réfléchir au choix justicieux de l’acquisition d’un studio à destination d’étudiants, ou d’une maison susceptible de convenir davantage à une famille. Il est donc nécessaire de peser les avantages et inconvénients du projet, notamment en termes de garanties financières et de calculer le rapport investissement/revenus fonciers.

La part de charges de copropriété est également à prendre en compte dans le calcul de l’investissement. Sur certains biens, elle peut parfois peser lourd dans le budget selon ce qu’elle contient (électricité des communs, eau, présence d’ascenseur, entretien des communs, etc.).

Au-delà de ces critères, la loi Pinel pose certaines contraintes pour profiter des bénéfices d’un investissement locatif. Tout d’abord, le bien doit bénéficier du label BBC 2005 ou RT 2012. Ensuite, il doit être voué à la location non meublé en guise de résidence principale pour le locataire, et cela dans un délai de 12 mois suivants l’achat du bien. Enfin, ces investissements sont limités à deux par année et plafonnés à 300 000 euros.

  • Une gestion locative suivie

La gestion d’un appartement ou d’une maison mis en location peut s’avérer complexe, d’autant plus lorsque l’on ne connait pas le domaine de l’immobilier. Il est donc nécessaire de faire les démarches auprès de syndics professionnels, qui vous expliqueront leurs prestations et vous établiront un devis.

Comment calculer la rentabilité d’un investissement locatif ?

En résumé, avant d’investir, il faut savoir mesurer le risque et être conscient des conséquences que cela peut engendrer. S’il s’agit de votre premier investissement immobilier, assurez-vous de vous entourer des bons interlocuteurs spécialistes : agent immobilier, courtier, et notaire.

Le logiciel Créditéo permets aux professionnels de l’immobilier d’être plus efficace pour répondre aux besoins des emprunteurs.

CREDITEO-calcul-rendement-investissement-locatif

Pin It on Pinterest