Acquérir un bien immobilier aux enchères, une bonne alternative ?

By 22 octobre 2019Conseil

Assister à une vente aux enchères pour acquérir un bien immobilier peut être une bonne alternative lorsque l’objectif principal est d’économiser, mais qu’en est-il du côté pratique ?

Les enchères publiques, organisées par, l’administration des Domaines, les notaires ou encore par les tribunaux, peuvent vous permettent d’acquérir un bien avec 15 à 35% de remise.

Déroulement

Lors du jour de la vente, un chèque de 10 à 20% du montant de la mise à prix doit être déposé. Vous pouvez assister librement – et enchérir seul – aux enchères organisés par les notaires ou les Domaines en vous rendant en préfecture ou à la chambre notariale du département. Cependant, lors des ventes judiciaires, organisés au tribunal de grande instance, vous devez être accompagné par un avocat et donc payer des honoraires. Pour ce genre de vente, il vous sera demandé de déposer un chèque de banque de 10 à 20% du montant de la mise à prix.

Visites

Avant d’aborder le sujet des visites, sachez que si vous remportez l’enchère, vous devenez immédiatement propriétaire du bien. Le délai de rétractation n’existant pas, vous devez récolter le maximum d’informations sur le bien lors de la visite (organisés deux à trois semaines avant la vente).

D’une durée limitée à deux heures en général, les visites sont collectives. Afin de vous renseigner au maximum, consultez le cahier des charges du bien. Ce cahier contient les principales caractéristiques du bien et de la vente (frais, mise à prix, chèque à déposer, délai de paiement, servitudes, etc…).

Système de cessions de ventes

Le (vieux) système de la vente à la bougie est toujours utilisé : une première bougie est allumée pour annoncer le début de la séance. En trente secondes elle se consume et une autre bougie est allumée  et cela tant qu’il y a des enchères. Le bien est adjugé au plus offrant lorsque deux bougies consécutives s’éteignent sans qu’une enchère soit effectuée.

Dans les tribunaux, sauf parisiens, le bien est vendu au plus offrant lorsque 90 secondes se sont écoulées sans enchères.

Sachez que dans les ventes des tribunaux et des notaires, dans un délai de 10 jours, toute personne peut se porter acquéreur de votre bien en surenchérissant de 10% par rapport à votre offre.

Les frais

Il faut savoir qu’un bon nombre de frais interviennent après avoir remporté l’enchère. Pour commencer, le montant de ces dépenses varie en fonction du type de vente. En plus du prix d’adjutcation, il faudra payer 7 à 12% de frais en plus.

Pour les enchères judiciaires, il faudra ajouter les frais d’huissier et de publicité (variables selon le lieu et la valeur estimée du logement), puis les droits de recouvrements. En moyenne ces frais atteignent 10 à 12% du prix d’achat.

Pour les enchères notariales, il faut compter la rémunération du notaire, les droits de transfert de propriété, la contribution aux dépenses d’organisations et de publicité est de l’ordre de 1 à 2% du prix. En moyenne ces frais atteignent 8% du prix d’achat.

https://support.crediteo.co/

 

Pin It on Pinterest